Le mot du mois

Janvier 2006

Pour ce premier mois de l'année, malgré les épisodes de tension liés à l'énergie (feuilleton Gazprom en Russie et projet nucléaire controversé en Iran), tous les fonds de mon portefeuille finissent dans le vert, à l'exception d'East Capital Baltic. Certains émergents (Amérique Latine, Russie small cap), l'énergie, l'or et les matières premières affichent des progressions supérieures à 10%. Le reste du portefeuille est bien orienté à la hausse, le japon étant un peu à la traîne, victime du scandale Livedoor. Performance Environnement est crédité d'un +10,15%. La nécessité d'une plus grande diversité énergétique et d'une moindre dépendance à l'or noir des nations européennes ne peut que lui être profitable.

Février 2006

La hausse du portefeuille a été moindre, certains secteurs ou zones géographiques subissant une petite consolidation : énergie (- 8,16%), or et matières premières (- 5,91%), pays baltes (- 3,80%) et japon (- 1,68%). Les small cap russes poursuivent en revanche leur très bon début d'année (+11,57%), tout comme Performance Environnement (+7,71%) et les Balkans (+7,44%). A la vue de la hausse de certains indices boursiers depuis fin octobre 2005, une correction ne manquera pas d'intervenir dans les prochaines semaines, permettant un renforcement sur certains fonds. Le potentiel à long terme du portefeuille demeure cependant satisfaisant à mes yeux.

Mars 2006

Les quelques mouvements de baisse observés en début de mois n'ont pas débouché sur une correction de grande ampleur. Le portefeuille termine sur une hausse de 2,33%, malgré un recul de l'Europe de l'Est et de l'Amérique Latine. L'Europe se porte bien, avec des hausses dépassant souvent les 5%, East Capital Baltic repart à la hausse, tout comme le Japon, les matières premières et l'énergie. Près de 9% de hausse pour HSBC Indian.

Avril 2006

L'évolution du portefeuille n'a pas eu de tendance marquée : 2 semaines de baisse et 2 semaines de hausse, pour finir sur une légère progression de 1,46%. Seuls fonds à se détacher un peu : Flinvest Entrepreneurs (+5%), OFI RZB Europe de l'Est (+6%) et Carmignac Commodities (+10%), récemment acquis. Parmi les baisses : les pays Baltes, le Japon, les small caps russes et l'Inde.

Mai 2006

Les marchés ont cette fois bien décroché, sur fond d'incertitudes concernant l'inflation américaine et la hausse des taux par la FED. Tous les fonds du portefeuille sont dans le rouge avec une mention spéciale pour les fonds émergents (Europe de l'Est, Inde, Amérique Latine) dont la baisse atteint en moyenne 15% sur le mois. Tocqueville Dividende, Balzac Canada, Sextant Grand Large et St Honoré Convertibles font figure de résistants avec respectivement 3,93, 4,62, 4,16 et 2,53% de baisse. Le reste perd entre 5 et 10%. Cette période a été l'occasion d'effectuer quelques achats et de renforcer des positions, l'optique étant toujours de maximiser le rendement sur le long terme.

Juin 2006

Malgré une reprise de la hausse à la fin du mois, le rendement global est encore négatif (-1,82%). Sept fonds sont dans le vert : Tocqueville Dividende, Balzac Austria, Axa Or et MP, State Street Amérique Latine (+5,16% après - 16,48% du mois de mai ...), HSBC Chinese, MLIIF US Flexible et St Honoré Convertibles. Après les craintes liées à l'inflation, les marchés actions pourraient à nouveau bénéficier de la bonne activité des entreprises (résultats, fusions, acquisitions) et de la croissance.

Juillet 2006

Le portefeuille termine le mois de juillet sur une hausse globale de 0,01%. Peu de changements donc par rapport à la fin du mois de juin, exceptées des divergences de comportement selon les régions et les secteurs. L'Europe de l'Est l'emporte avec des hausses de près de 8%, l'Amérique Latine et la Chine croissent d'environ 2,5% tandis que les small caps européennes, le Japon et les US sont encore malmenés (entre - 2 et - 5%). Le reste n'évolue pas beaucoup. Les craintes d'inflation sont toujours d'actualité et pèsent évidemment sur les marchés. Sur les 4 derniers mois, Tocqueville Dividende, Balzac Austria, Axa Or et MP, State Street Amérique Latine et HSBC Chinese n'ont été dans le rouge qu'au mois de mai, le fonds de chez Tocqueville ne perdant que 3,93% à cette occasion. Un comportement que l'on ne peut que saluer !

Août 2006

Hausse généralisée à l'exception de l'énergie et des matières premières. Les fortes baisses des trois mois précédents n'ont toutefois pas été encore compensées. Les états baltes et les Balkans (East Capital Baltic et Balkan) s'adjugent plus de 5% de hausse ce mois-ci tandis que l'Inde (HSBC GIF Indian) progresse de plus de 8%. Les hausses des autres fonds du portefeuille sont plus modestes.

Septembre 2006

Ce mois a été marqué par la baisse des matières premières et de l'énergie (Carmignac commodities - 6,7%, SGAM Invest Secteur Energie - 6,2%, Axa Or et MP - 6%) sans compter que d'autres fonds très axés sur les valeurs pétrolières ou minières ont également souffert (Sextant PEA - 1,9%, Sextant Grand Large - 2,3%, Balzac Canada Index - 1,8%). Les marchés émergents se sont en revanche bien comporté ce qui occasionne une hausse globale de 1,3% pour le portefeuille.

Octobre 2006

Une fois n'est pas coutume, le mois d'octobre a donné lieu à une belle progression des indices. Les risques inflationnistes n'ont pas disparu outre-Atlantique mais la croissance est apparue plus modérée. Les taux directeurs américains sont donc restés inchangés. En Europe, la fin de l'année pourrait offrir de bonnes surprises et dépasser certaines prévisions. Dans ce contexte, le portefeuille a affiché une hausse de 4,33%. Tous les secteurs progressent à l'exception du Japon ( - 2,5%), où la confiance dans la croissance de l'économie du pays n'est pas partagée par tous les acteurs, en particulier les PME. L'Europe de l'Est (East Capital Balkan : +9%, Merrill Lynch Emerging Europe : +7,1%) ainsi que les matières premières (Axa Or et MP : +7,8%, Carmignac Commodities : +8%) figurent parmi les plus fortes hausses.

Novembre 2006

La fin du mois a été marquée par des tensions sur le dollar, celui-ci atteignant ses plus bas niveaux par rapport à l'euro. Dans ce contexte, les marchés boursiers deviennent fébriles, partagés entre la poursuite de l'euphorie des années précédentes et la crainte d'une imminente et forte récession. Le portefeuille affiche une hausse de près de 2%, emmené par le retour en grâce d'East Capital Baltic (+10,18%), Carmignac Commodities (+7,49%) et HSBC China (+6,15%). Le Japon est toujours dans le rouge et Merrill Lynch US Flexible baisse d'un peu plus de 2%.

Décembre 2006

Fin d'année presque euphorique : hausse de près de 4,5% du portefeuille. HSBC China s'adjuge plus de 16%. Les fonds énergie et matières premières souffrent encore de la baisse du prix du baril de brut et de la consolidation qui s'opère sur le prix des métaux.