Le mot du mois

Janvier 2010

Après un démarrage haussier, les incertitudes concernant la zone euro (difficultés de la Grèce et du Portugal) ont pesé sur ce début d'année 2010. Le dollar en a profité pour rebondir nettement et provoquer une petite correction sur les matières premières.

La baisse du portefeuille est légère (- 0,17%), les fonds asiatiques, Amérique latine et matières premières affichant les plus fortes baisses (entre - 2 et - 7%) tandis que l'Europe de l'Est gagne plus de 6% (mention spéciale pour East Capital Baltic qui bondit de 22,4%).

La fin du mois a été l'occasion de remanier un peu le portefeuille : Saint Honoré Chine remplace HSBC Gif Chinese Equity et East Capital Russian Fund remplace BGF Emerging Europe Fund. Par ailleurs, Performance Environnement International et AXA Rosenberg Pacific Ex-Japan sont vendus et permettront d'augmenter des lignes déjà existantes.

Février 2010

Les fonds matières premières, Inde, Chine, Amérique Latine et Etats-Unis ont permis au portefeuille de terminer le mois sur une hausse de 1,46%. Les incertitudes ont encore pesé sur la zone euro et la tendance sur ces marchés n'a pas été franche. L'Europe de l'Est a quant à elle reprit son souffle après l'excellent mois de janvier et j'en ai donc profité pour renforcer certaines lignes.

Mars 2010

Premier mois franchement haussier de cette année 2010 pour le portefeuille : +6,32%. Le dollar est resté orienté à la hausse et les tensions sur le cas de la Grèce sont un peu retombées. Les fonds Inde, matières premières et Europe de l'Est affichent des progressions dépassant souvent les 10%.

Avril 2010

Le mois d'avril semblait être parti sur la lancée du mois de mars mais la conjoncture en a décidé autrement. La rétrogradation de la note souveraine de la Grèce en catégorie spéculative a fortement inquiété les marchés et fait baisser l'euro encore un peu plus. La crainte d'une contagion à d'autres pays de la zone Euro s'est accrue, d'autant plus qu'une solution rapide aux échéances financières de la Grèce ne semblait pas émerger et que les notes du Portugal et de l'Espagne étaient elles aussi, dans une moindre mesure, dégradée quelques jours plus tard. L'Euro groupe a finalement donné son feu vert au plan d'aide à la Grèce mais cela ne résous cependant pas le problème des déficits publics colossaux de la plupart des pays industrialisés.

Le portefeuille termine le mois en hausse de 2,6%, les fonds Chine et matières premières étant les seuls à être négatifs. L'or, avec BGF World Gold, comme on pouvait s'y attendre dans un tel climat, s'adjuge plus de 10% de hausse.

Mai 2010

La baisse amorcée à la fin du mois d'avril s'est poursuivie et accentuée durant ce mois de mai. De fortes inquiétudes concernant les dettes des états ont pesé sur la zone euro et mis à mal l'ensemble des bourses de la planète. Les agences de notation ont parfois été montrées du doigt et des plans de rigueur sont apparus ça et là pour rassurer. On a assisté au retour logique d'une importante volatilité et le portefeuille a perdu 2,25%. Seuls fonds à tirer leur épingle du jeu : BGF World Gold bien évidemment (+4,9%), Saint Honoré Chine (+0,2%) et BGF US Flexible (- 0,6%). Les fonds East Capital lâchent entre 7 et 12% et constituent les plus grosses pertes du mois.

Juin 2010

Après un petit rebond les indices sont repartis à la baisse et le portefeuille a perdu 0,97% sur le mois. Les mines d'or, l'Asie et Flinvest Entrepreneurs terminent toutefois en territoire positif. Les perspectives de croissance aux Etats-Unis (et dans le monde) étant moins optimistes, l'euro a repris des couleurs face au dollar. Les fonds énergie / matières premières ont été les plus pénalisés.

Juillet 2010

Légère hausse du portefeuille (+0,36%) mais pas de véritable tendance, les indices alternant hausses et baisses. Les mines d'or ont nettement corrigé (- 9,8%) tandis que le reste du portefeuille, à l'exception des fonds Inde, Chine et US, termine dans le vert.

Août 2010

Dans la continuité du mois de juillet, le portefeuille est en légère hausse : +1,47%. La plupart des fonds affichent soit une petite hausse, soit une petite baisse. Les mines d'or, après leur correction du mois précédent, se sont reprises, avec une progression de 10,7% (fonds BGF World Gold) et les marchés baltes poursuivent leur mouvement ascendant avec à nouveau un peu plus de 4% (fonds East Capital Baltic). Pas de mouvement au sein du portefeuille cet été, la performance globale étant proche de +10% depuis le 1er janvier 2010 et supérieure à +3% pour chacun des fonds le composant.

Septembre 2010

Mois entièrement positif puisque la totalité des fonds terminent dans le vert, avec des hausses allant jusqu'aux alentours de +8% (Moneta Micro Entreprises, East Capital Baltic et BGF World Mining). La Russie peine toujours un peu (+0,85% seulement pour East Capital Russian), malgré l'optimisme de certains spécialistes sur cette zone.

Le portefeuille affiche finalement un gain de 3,32%, deuxième meilleure performance mensuelle de l'année, et je profite de cette période haussière pour renforcer ma poche de liquidités, en vue de réinvestissements futurs.

Octobre 2010

Le portefeuille s'aligne sur la performance mensuelle du MSCI World en progressant de 1,78%. Un vert une nouvelle fois quasi unanime puisque seule l'Inde a légèrement marqué le pas ce mois-ci (-1,4% pour HSBC GIF Indian Equity). Parmi les bons résultats on trouve les matières premières (le dollar n'étant pas à la fête en ce moment), hausses de 4 à 5%, la Chine et les small caps France, le fonds Moneta Micro Entreprises s'adjugeant 4,7% de progression. Les indices parisiens et en particulier les CAC Small 90 et CAC Mid & Small 190 ont en effet réalisé un assez bon mois d'octobre en grimpant d'environ 4,9%. La comparaison aux indices s'arrête là puisqu'une période aussi courte ne peut être représentative de la bonne tenue d'un fonds ou d'un portefeuille de fonds.

Novembre 2010

Les dettes souveraines européennes (Irlande en tête) ont à nouveau provoqué quelques remous sur les marchés : baisse de l'euro face au dollar et retour de l'indice CAC 40 à proximité des 3600 points.

Néanmoins la dernière semaine du mois a été l'occasion d'un vif rebond : la BCE a maintenu ses taux et procédé à des rachats d'obligations souveraines de l'Irlande et du Portugal tandis que quelques bons chiffres

économiques (hausse des ventes de logements anciens en particulier) ont été publiés outre-Atlantique. Le portefeuille gagne 2,41% grâce à l'énergie et aux matières premières : les fonds Carmignac Commodities et East Capital Russian frôlent les 10% de hausse et BGF World Gold atteint +8,4%. Au palmarès des plus fortes baisses figurent East Capital Balkan (-3,8%) et HSBC GIF Indian Equity (-2,5%).

Décembre 2010

Le portefeuille affiche pour la 6ème année consécutive une performance supérieure à celle de l’indice MSCI World (+21,83% contre +20,50%), et ce malgré une part non négligeable placée sur le fonds euros des assurances-vie (plus de 10% de l’actif).

Matières premières et métaux précieux ont à nouveau offert de belles hausses, aux alentours de 40%, tandis que le fonds East Capital Baltic se distinguait avec une progression de 55%. East Capital Balkan est par contre lanterne rouge avec à peine 10% de gain.

Les fonds France et Europe dépassent tous les 15% de hausse et je lisais pourtant récemment, dans une publication boursière sérieuse, que l’année 2010 était « une année pour rien » !

La performance annualisée du portefeuille avoisine maintenant les +13% et aucune prise de bénéfices ou allègement quelconque n’a été effectué en vue de sécuriser d’éventuelles plus-values.

L’année 2011 s’annonce, comme les précédentes d’ailleurs, tantôt positive, tantôt négative, selon les sources ! Pas de changement donc dans ma stratégie et je profite de ce dernier bilan pour vous adresser mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.