Le mot du mois

Janvier 2011

L'évolution des marchés a été inégale, avec d'un côté des indices de pays occidentaux en hausse et de l'autre ceux de marchés émergents qui consolident de façon plus ou moins marquée. L'or et les matières premières ont également été à la peine durant ce premier mois de l'année. Les craintes concernant la zone euro sont pour l'instant oubliées, entraînant une hausse de la monnaie unique par rapport au dollar. Quant à l'inflation observée dans les pays émergents (immobilier et matières premières en particulier), si elle n'est pas maitrisée, fait craindre des resserrements monétaires. Le portefeuille, fortement investi sur les thèmes émergents et matières premières, termine sur une baisse de près de 3%, baisse supérieure à celle de l'indice MSCI World (- 0,6%) mais ne remettant pas en cause sa composition sur le long terme. Les plus fortes hausses sont obtenues par Moneta Micro Entreprises (+4,3%) et Sextant PEA (+2,2%), tandis que HSBC Gif Indian Equity et BGF World Gold affichent les plus fortes baisses avec respectivement - 13 et - 14%.

Février 2011

Les marchés développés se sont à nouveau bien comportés et le portefeuille en a profité au travers des fonds Moneta Micro Entreprises (plus de 4% de hausse au mois de février) et Sextant PEA (+2,1%). Malgré les évènements dans le monde arabe et les tensions sur le prix du pétrole, les fonds énergie et matières premières ont tout de même terminé le mois dans le vert, Carmignac Commodities progressant de près de 5%. Seule l'Asie émergente, et plus particulièrement l'Inde, souffrent toujours d'une inflation qui fait fuir les investisseurs, et ce malgré de bonnes perspectives de croissance pour l'année 2011. De nouveaux achats sur cette zone sont prévus à court terme. Enfin l'Europe de l'Est contribue positivement à la performance du portefeuille puisque les trois fonds East Capital affichent un rendement positif au mois de février et depuis le début de l'année.

Mars 2011

Malgré la correction intervenue sur la plupart des marchés mondiaux, sur fond de tensions dans le monde arabe (et donc sur les marchés pétroliers) et de catastrophe naturelle au Japon, les indices sont toutefois parvenus à reprendre le chemin de la hausse durant la deuxième quinzaine du mois. Le portefeuille termine ainsi proche de l'équilibre, avec une légère baisse de 0,13%, mais surperforme nettement l'indice MSCI World (-2,77%). Les fonds Indiens, ASEAN et Balkans contribuent positivement au bilan de ce mois de mars avec des hausses supérieures à 3%. Les autres fonds du portefeuille affichent de petites pertes, à l’exception de Carmignac Commodities (-4,25%), Saint Honoré Chine (-2,97%) et East Capital Baltic (-2,87%).

Avril 2011

Alors que les marchés développés ont à nouveau connu un mois en hausse, il n'en a pas été de même du côté des marchés émergents (inflation toujours) et des fonds matières premières (craintes sur la croissance mondiale, hausse du prix du pétrole). Le fonds Moneta Micro Entreprises réalise le meilleur score du mois avec une hausse de 3,6% tandis qu'East Capital Russian ferme la marche avec une baisse de 5,2%. Globalement, le portefeuille lâche 0,76% après avoir pourtant été en hausse de près de 2% durant la 1ère quinzaine du mois, preuve de l'influence des fonds les plus volatiles sur la performance. On notera le 3ème mois positif du fonds East Capital Balkan qui, après 2 années en demi-teinte, pourrait retrouver la forme de ses débuts.

Mai 2011

Le retour des craintes concernant les dettes souveraines européennes (grecque en particulier) a pesé sur les marchés et entraîné une petite hausse du dollar. Côté US, la reprise économique tant espérée n'aura peut-être pas la vigueur escomptée et l'on redoute côté Asie un ralentissement de l'économie chinoise si les conditions monétaires venaient à se durcir. Le portefeuille est en baisse pour la troisième fois consécutive (-1,26%) avec une couleur rouge quasi-générale : seuls les fonds Sextant PEA, Entrepreneurs et SSgA Em Latin America progressent, tandis que l'Europe de l'Est, l'or et l'énergie sont à la peine avec des baisses allant de 2 à 4%.

Pas d'inquiétude cependant puisque la baisse annuelle n'atteint que 3,5%, contre 1,25% pour l'indice MSCI World AC, la volatilité importante de certains fonds pouvant à tout moment faire basculer la tendance. La proportion de liquidités se trouve désormais au dessus des 10%, laissant une bonne marge d'intervention en cas de détérioration de la conjoncture.

Juin 2011

La crise grecque est restée bien présente et les indices ont à nouveau souffert. Le portefeuille a été un moment en baisse de près de 5%, avant de terminer le mois sur un -2,89%. Ce n'est guère brillant me direz-vous mais lorsque l'on voit des fonds émergents (comme l'Inde ou la Russie) accuser une baisse d'environ 2% au mois de juin ou un fonds matières premières (comme BGF World Mining) perdre 3,5%, on peut relativiser un peu et se dire que pour des produits si volatiles ce n'est vraiment rien du tout. Il est qui plus est normal que des consolidations aient lieu. Laissons donc venir le 2ème semestre, durant lequel de nouvelles crises ne sont pas exclues.

Juillet 2011

Enfin un peu de répit dans la baisse, grâce au fonds énergie, or et matières premières ! Le portefeuille est quasi-stable (- 0,15%) mais la totalité des fonds actions sont dans le rouge en YTD. Mon investissement sur le marché indien a changé de main : First State Indian Subcontinent remplace HSBC GIF Indian Equity, fonds vendu avec une plus-value conséquente.

Baring ASEAN Frontiers progresse de près de 7% au mois de juillet et constitue l’un des rares fonds du portefeuille à n’accuser qu’une faible baisse depuis le 31/12/2010.

Août 2011

La dégradation de la note des États-Unis par l'agence S&P au début du mois a accentué la baisse des indices boursiers, indices déjà malmenés par la crise de la zone euro. Dans un tel scenario, toutes les valeurs sont en général vendues sans distinction et l'irrationalité prend rapidement le dessus. Tous les fonds du portefeuille sont donc dans le rouge, excepté BGF World Gold qui progresse pour le deuxième mois consécutif de plus de 7 points. Les fonds Chine et Russie chutent quant à eux de plus de 15 points. SSgA Émerging Latin America et Carmignac Commodities exploitent le rebond de la fin du mois et limitent la casse avec des baisses de l'ordre de 5%. La performance mensuelle du portefeuille est de -7,75% contre -7,49% pour l'indice MSCI World.

Septembre 2011

Le mois de septembre aura été lui aussi "terrible", avec un point bas du portefeuille atteint le 26 de ce mois. En cause, encore et toujours : la crise des dettes souveraines européennes, dont on ne voit pour le moment pas la sortie, et les craintes de récession aux USA. Tous les fonds du portefeuille sont dans le rouge avec des baisses allant jusqu'à 18% pour certains fonds matières premières. Une mention spéciale tout de même pour First State Indian Subcontinent et Flinvest Entrepreneurs qui n'abandonnent respectivement que 0,6 et 3%. Globalement la performance du portefeuille est de -9,3%.

Octobre 2011

En ce début de 4ème trimestre et après 7 mois de performances négatives, le vert est de retour.

La crise de la dette grecque a marqué le pas et un rebond général a eu lieu sur la quasi-totalité des indices boursiers. Le portefeuille a terminé ce mois d’octobre sur une hausse de 6,6%, les fonds Russie, Amérique Latine et matières premières étant les contributions les plus positives du portefeuille avec des progressions dépassant les 10%. Les Balkans et l’Inde régressent légèrement, les fonds associés perdant respectivement 2 et 0,3%. L’avenir est toutefois loin d’être rose puisque la crise de la dette dans la zone euro s’étend désormais à l’Espagne et à l’Italie et que, dans ces conditions, la croissance économique risque fort de rester très faible voire inexistante.

Novembre 2011

Le mois de novembre est parti sur une très mauvaise pente, crise des dettes souveraines oblige, mais un rebond est intervenu en fin de mois et a limité la baisse des indices. Les banques centrales ont en effet annoncé des mesures concertées pour prévenir un assèchement du crédit au niveau mondial. Le portefeuille termine malgré tout le mois sur une baisse de 2% : East Capital Russian, Flinvest Entrepreneurs, Carmignac Commodities et BGF World Gold contribuant positivement au rendement global. Moneta Micro Entreprises s’adjuge par contre la plus forte baisse du mois avec près de -8%.

Décembre 2011

Pour la première fois depuis le lancement de Frikenfonds, la performance est inférieure à celle du MSCI World AC : -18,8% contre -4,3%. Le mois de décembre a d’ailleurs été celui d’une sous-performance notable puisque le portefeuille est très légèrement négatif alors que l’indice est en progression de 3,5%.  Les fonds mines d’or et Russie perdent près de 7%, la hausse du dollar ne favorisant bien sûr pas le premier et les récents troubles consécutifs aux élections en Russie n’étant pas très positifs pour le second.

Tout ceci n’affecte en rien ma volonté de poursuivre les placements en OPCVM, l’objectif étant toujours de réaliser, sans y passer des heures, une performance annuelle supérieure à celle des placements traditionnels proposés par les banques classiques.  

Au chapitre des meilleures performances de cette année, il n’est pas surprenant de trouver les fonds Flinvest Entrepreneurs, pourtant investi sur des small caps, et Baring ASEAN Frontiers, investi sur des marchés émergents. Ces deux produits ne perdent que 7-8% sur l’année 2011.