Le mot du mois

Janvier 2015

En Europe les marchés actions ont démarré très fort cette année 2015, suite à l'annonce du Quantitative Easing par la BCE (rachat massif d'actifs sur 19 mois). La baisse du prix du baril de pétrole et celle de l'Euro ont également été un soutien de taille.

Aux Etats-Unis, la croissance reste vigoureuse et en Asie, le marché indien continue sur sa lancée avec une hausse de 6% en janvier.

Le portefeuille affiche la cinquième plus forte hausse de son histoire : +7,2%. Tous les fonds sont évidemment positifs avec un +10,4% pour First State Asia Pacific (qui a d'ailleurs été renforcé à plusieurs reprises depuis début janvier), +9,1% pour Baring ASEAN et +8,6% pour Norden. Suite aux récents arbitrages, les 11 lignes du portefeuille sont désormais effectives, les pondérations étant encore sujettes à quelques évolutions dans les semaines à venir.

Février 2015

Les marchés européens et américains ont poursuivi leur forte progression, les uns soutenus par les mesures de la BCE, l’afflux de capitaux et quelques bonnes publications économiques, les autres par une croissance toujours solide et une hausse des taux par la FED qui n’interviendra selon toute vraisemblance pas avant la fin de l’année 2015. D’autres banques centrales ont également assoupli leur politique monétaire, y compris dans les pays émergents où la baisse des prix de l’énergie a permis de réduire une inflation élevée (Inde, Turquie ou Indonésie).

Le portefeuille Frikenfonds termine le mois de février sur une hausse de 5,1%, l’ensemble des lignes étant une nouvelle fois en progression. BGF Emerging Europe, Moneta Micro Entreprises, Vanguard US Opportunities et Norden signent les gains les plus élevés (respectivement +8,5%, +7,9%, +7,6% et +6,4%) tandis que Parvest Japan Small Cap ferme la marche avec +0,9%.

Cette hausse généralisée doit être prise avec prudence pour les fonds libellés en dollars qui bénéficient largement de la baisse de l’euro.

Mars 2015

Après deux mois de forte hausse, les marchés ont un peu marqué le pas, l’Europe étant toujours portée par la mise en place du QE et des indicateurs économiques plutôt positifs et les Etats-Unis restant toujours suspendus au calendrier du relèvement des taux et subissant l’appréciation du dollar face à l’euro.

+2,7% est la hausse enregistrée par le portefeuille ce mois de mars, mois où l’effet devise joue à nouveau pleinement : +5,9% et +5,1% pour les fonds Parvest Japan et Vanguard US Opportunities, entre +3 et +4% pour First State Asia Pacific Leaders, Baring ASEAN Frontiers, Fidelity Asian Smaller Companies et HSBC Frontier Markets. Les fonds Europe ont des performances homogènes, entre +2,2 et +2,4%. JPM Latin America et, dans une moindre mesure, BGF Emerging Europe, terminent dans le rouge avec des baisses respectives de 3,8 et 0,6%. La hausse YTD au 31/03/2015 avoisine les 16% ce qui pose évidemment la question d’un rééquilibrage ou d’une éventuelle prise partielle de bénéfices avec basculement vers des fonds flexibles plus sécuritaires.

Avril 2015

Le mois d’avril avait bien commencé (plus hauts atteints vers la fin de la première quinzaine) mais la nécessité d’une « pause » après l’euphorie de ce début d’année, combinée à la remontée de l’euro face au dollar (croissance US faible au T1 2015, diminution du nombre de créations d’emploi, incertitude sur le scénario de remontée des taux) et aux facteurs de tension en zone euro (référendum pour le maintien de la Grande Bretagne dans l’Union et situation grecque) ont provoqué une nette baisse des indices durant la deuxième quinzaine.

La progression du prix du baril de pétrole a permis à BGF Emerging Europe et JPM Latin America d’enregistrer les plus fortes hausses sur le mois (8,9 et 4,1%). MME, Norden et HSBC Frontier Markets finissent eux aussi dans le vert, avec des progressions plus modestes (entre 0,9 et 1,9%). Vanguard US Opportunities et Baring ASEAN sont les lignes les plus mauvaises avec 5,8 et 4,4% de baisse.

Le portefeuille Frikenfonds a été remanié en fin de mois : les ¾ du montant de chaque ligne (hormis MME, fonds fermé aux souscriptions) ont été vendus et basculés sur 3 fonds flexibles : SGL, Eurose et CPR Croissance Réactive, ceci ayant pour but d’atténuer les conséquences de la consolidation si celle-ci venait à se prolonger et de mettre à disposition un important volume de cash pour renforcer le moment venu.

Mai 2015

La baisse des marchés européens pour le deuxième mois consécutif (incertitudes sur le dossier grec), la remontée probable des taux américains fin 2015 et la volatilité du ratio euro/dollar n'auront eu finalement que peu d'impact sur la performance du portefeuille. Toutes les lignes terminent dans le vert exceptées HSBC Frontier Markets (-1,3%), JPM Latin America (-3,3%), Baring ASEAN Frontiers (-1,1%) et BGF Emerging Europe (-0,9%). Le résultat global est une hausse de près de 1%, ce qui porte la progression annuelle à 16,1%.

Une bonne moitié du portefeuille demeure toujours investie sur 3 fonds diversifiés : Eurose, Sextant Grand Large et CPR Croissance Réactive mais les versements programmés sont maintenus sur toutes les lignes actions hors Europe.

Juin 2015

Le mois de juin a été relativement agité, entre les Etats-Unis où sont sans cesse scrutées toutes les données permettant d'entrevoir la future politique de la Fed en matière de taux, et la Grèce où l'on a assisté à un "règlement" de la crise financière à la dernière minute. Les marchés ont donc souffert et la quasi totalité des lignes du portefeuille Frikenfonds sont négatives, à l'exception de Parvest Japan qui progresse de 2,8%. L'Europe émergente accuse la plus forte baisse (BGF Emerging Europe : - 8,4%) ainsi que les small caps asiatiques (Fidelity Asian Sm. Co. : - 6,3%) et l'ASEAN (Baring ASEAN Frontier : - 5,4%). Le portefeuille baisse de 2,4% globalement.

J'ai profité de la volatilité élevée pour renforcer toutes les lignes hors fonds flexibles, passant ainsi de plus de la moitié de l'actif investi sur ces fonds flexibles à désormais moins de 40%. Parmi eux, Sextant Grand Large fait preuve de la plus grande résistance en ne baissant que de 0,9% sur le mois, contre 2% pour Eurose et 3,3% pour CPR Croissance Réactive. Dernière modification du portefeuille à la fin du mois : JPM Latin America est remplacé par l'excellent First State Latin America, fonds nouvellement référencé sur mon contrat AV.

Juillet 2015

Les marchés sont restés à l'écoute des banques centrales et la volatilité a perduré. La "fin" de la crise grecque a donné lieu à un rebond des indices européens : Moneta Micro Entreprises et Renaissance Europe affichent les plus fortes progressions du mois avec respectivement +6,1% et +5,7%. Vanguard US Opportunities relève également la tête en s'adjugeant une hausse de 3,4%. L'Asie, l'Amérique Latine et l'Europe de l'Est restent encore à la traîne du fait d'un ralentissement de la croissance en Chine, provoquant la chute des matières premières.

Le portefeuille Frikenfonds est tout de même en hausse de 1,8%, le mois de juillet ayant été l'occasion de rebasculer une nouvelle fois une partie des lignes flexibles vers les lignes actions. 

Août 2015

Les craintes sur la croissance mondiale (ralentissement de la croissance en Chine, baisse du prix du baril de pétrole) ont déclenché une forte correction durant les dernières semaines du mois, correction où très peu de secteurs et de pays ont été épargnés.

Tous les fonds du portefeuille sont négatifs, y compris les fonds flexibles, à l'instar de CPR Croissance Réactive qui chute tout de même de 5,6%, davantage que MME (-3,8%) et presque autant que Renaissance Europe et Norden (-7,6% et -6,5%) ! Les fonds asiatiques baissent de plus de 10% et BGF Emerging Europe de près de 10%. Le portefeuille ne peut donc éviter une baisse "sévère" de 5,2%, ramenant l'actif à son niveau du mois de février de 2015 et effaçant de fait une grande partie de la hausse de ce début d'année.

Des cours d'achat attractifs ont à nouveau favorisé un rebasculement des lignes flexibles vers les lignes actions, en plus des achats programmés vers ces dernières.

Septembre 2015

Le mois de septembre est resté difficile, dans la continuité du mois d'août, avec l'incertitude sur la politique monétaire américaine et la croissance chinoise. En zone euro le ralentissement de l'inflation et le scandale Volkswagen n'ont pas non plus rassuré les investisseurs.

Seuls Fidelity Asian Smaller Companies et Sextant Grand Large finissent très légèrement dans le vert, les autres lignes du portefeuille baissant jusqu'à -6,1% (First State Latin America). Le portefeuille baisse de 2,1%.

Aucune modification n'a été entreprise concernant les achats programmés sur les lignes actions. Un peu moins de 35% du portefeuille est toujours investi sur des fonds flexibles et pourra être rebasculé régulièrement sur ces mêmes lignes actions.

Octobre 2015

L'action des banques centrales a bien soutenu l'ensemble des marchés financiers sur ce mois d'octobre, celle de la FED provoquant par ailleurs la hausse du dollar face à l'euro. Certains fonds actions ont regagné les pertes du mois d'août dernier : c'est le cas par exemple de Renaissance Europe et de BGF Emerging Europe, qui s'adjugent respectivement 7,7 et 10,9% de hausse au mois d'octobre. Les fonds asiatiques et Amérique Latine caracolent en tête des plus fortes progressions du portefeuille Frikenfonds : entre 10,1 et 11% de hausse pour First State Latin America, Fidelity Asian Smaller Companies et Baring ASEAN frontiers, fonds qui restent toutefois en dessous de leurs niveaux du début du mois d'août. Parmi les 3 fonds flexibles du portefeuille, seul Sextant Grand Large a dépassé ses plus hauts annuels. Pas de changement dans la stratégie de gestion : poursuite des versements programmés sur l'ensemble des lignes actions hors Europe et bonne réserve de liquidités sur les fonds flexibles pour renforcer plus massivement si besoin.

Novembre 2015

Dans la continuité du mois d'octobre et sous l'action des banques centrales les marchés ont une nouvelle fois progressé assez nettement. Les fonds investis sur les pays développés (Europe, USA, Japon) affichent les plus fortes hausses : +6,1% pour Norden, +7,9% pour Vanguard US Opportunities et +5,8% pour Parvest Japan Small Cap. Seul HSBC Frontier Markets affiche une performance négative sur le mois avec -4,3%, victime de l'inquiétude des investisseurs concernant la croissance mondiale, la baisse du prix des matières premières, la faiblesse des devises et les flux sortants de capitaux en provenance de ces marchés.

En fin de mois la décision a été prise de vendre deux lignes du portefeuille Frikenfonds : Baring ASEAN Frontiers et CPR Croissance Réactive. Le premier pour réduire l'exposition aux marchés ASEAN à Stewart Investors Asia Pacific Leaders (ex First State Asia Pacific Leaders) et HSBC Frontier Markets. Le second pour éliminer une ligne flexible peu convaincante. La redistribution a été faite partiellement sur H2O Multistratégies et le fonds euros, des liquidités étant désormais disponibles sur la totalité des supports pour pouvoir renforcer massivement dans les semaines ou mois qui viennent.

Décembre 2015

Les marchés ont une nouvelle fois basculé dans le rouge : les pays émergents souffrent toujours de la baisse du prix des matières premières et de la situation de la Chine, l'Europe peut être inquiète des tensions au Moyen-Orient, de l'instabilité du marché chinois et des menaces sur la croissance mondiale et enfin les Etats-Unis aborde une nouvelle période avec le début de la hausse des taux directeurs entamée le 16 décembre.

Le portefeuille baisse de 2,6% et Moneta Micro Entreprises est l'unique fonds réalisant une performance positive (+0,6%). Les plus fortes chutes reviennent à BGF Emerging Europe (-7,8%), H2O Multistratégies (-7,6%) et Stewart Investors Latin America (-6,9%), baisses logiques pour le 1er et le dernier, dont j'accumule doucement des parts. HSBC Frontier Markets ne baisse que de 1%, faisant ainsi mieux que certains très bons fonds flexibles et montrant au fil des mois une corrélation moyenne avec les principaux marchés financiers mondiaux.