FRIKENFONDS
L'INVESTISSEMENT EN OPCVM

> L'interview d'un gestionnaire d'actifs

Afin de vous fournir encore davantage d'informations sur l'investissement en fonds de placement, j'ai souhaité donner la parole à des professionnels de la gestion d'actifs. Une démarche qui, je l'espère, vous permettra par la même occasion de découvrir des fonds méconnus et dignes d'intérêt.

Recherche personnalisée

Vous souhaitez être parrainé ?

Voir les avantages


bannière forum

À découvrir

Sélect' Fonds
SÉLECT' FONDS - numéro 3

lire

 

Le principe de gestion d'Atomys Pilote repose sur la multigestion réactive qui recherche en permanence les meilleurs supports d'investissement sur toutes les classes d'actifs.

Photo Edmond MICHALY

En matière d'OPCVM, les grands réseaux bancaires proposent bien souvent de la gestion profilée, avec de manière générale trois orientations : prudente, équilibrée et dynamique.

Les investisseurs se libèrent du travail de sélection des fonds tout en acceptant une certaine dose de volatilité.

Edmond MICHALY, P.D.G de Financière Galilée, parle lui de gestion pilotée. Son fonds Atomys Pilote souhaite ainsi répondre à une demande croissante de la part de particuliers et gestionnaires de patrimoine.

Pouvez-vous exposer votre parcours professionnel en quelques lignes ?

E.M. : Diplômé de la Faculté de Sciences Economiques et de Gestion de Clermont-Ferrand, j'ai démarré mon activité en 1978 au sein d'un établissement financier privé nationalisé en 1981. En 1985, j'ai rejoint un établissement spécialisé dans la gestion financière. En 1991, j'ai participé à la création de l'une des premières sociétés de gestion de portefeuille à capitaux privés. En 2000, j'ai créé Financière Galilée, société de gestion de portefeuille à vocation européenne, localisée à Strasbourg.

Votre fonds Atomys Pilote a obtenu en 2009 le Label Excellence Mieux Vivre Votre Argent pour ses performances et sa régularité sur 5 ans. Qu'est-ce qui fait sa spécificité ?

E.M. : Le principe de gestion d'Atomys Pilote repose sur la multigestion réactive qui recherche en permanence les meilleurs supports d'investissement sur toutes les classes d'actifs. En intervenant de manière très souple et en totale indépendance sur les différents secteurs, marchés et styles de gestion avec une approche top/down couplée à l'expertise de nos propres choix de titres, ce modèle offre un fort niveau de diversification et de maîtrise du risque. La flexibilité du fonds permet d'optimiser la performance par un market timing approprié et de choisir le meilleur moment pour être investi ou désinvesti. Ces choix nous ont permis, notamment en 2008, de ne pas être pris dans la tourmente des marchés.

Quelle est votre philosophie d'investissement ?

E.M. : L'allocation doit être conforme avec l'approche patrimoniale du fonds. Le fonds est investi en sélectionnant les meilleures gestions par secteurs et en pondérant les secteurs par une approche macro-économique bi-mensuelle. La partie action du fonds, environ 30%, permet de parfaire l'approche de certains secteurs que la simple utilisation de fonds ne permet pas d'affiner.

Comment sélectionnez-vous les fonds sur lesquels vous investissez ?

E.M. : Après avoir réalisé le scénario macro-économique, nous établissons l'allocation d'actifs. Les fonds sélectionnés en totale indépendance doivent répondre à nos critères qualitatifs et nous apprécions particulièrement la communication transparente avec les sociétés de gestion. Les fonds sont sélectionnés en fonction de leur spécificité et régularité sur une période de 5 ans. Après avoir analysé le couple risque-rendement, la volatilité permettra de départager deux fonds à performance équivalente et investis sur le même secteur.

Quels sont les produits que vous privilégiez actuellement au sein de votre portefeuille ?

E.M. : Nous privilégions actuellement les valeurs de croissance (comme la consommation, la santé, les télécommunications, les services aux collectivités) plutôt que les valeurs cycliques. Nous restons fortement confiants sur l'or physique, l'immobilier coté et les obligations convertibles et High Yield et plutôt neutres sur les mines aurifères et les matières premières, qu'elles soient énergétiques ou non énergétiques. Nous ciblons les zones géographiques de l'Europe du Nord, de la Corée, du Canada (pour les ressources naturelles) et de la Chine. Le fonds Atomys Pilote est composé principalement de 30% d'actions, 30% d'obligations et 8% de commodities.

Quel est votre sentiment sur ces premiers mois de l'année 2011 et comment voyez-vous l'évolution des marchés à court-moyen terme ?

E.M. : Notre modèle exclut les prévisions de marchés car il intègre en permanence les différentes composantes d'actifs (immobilier, actions, obligations, commodities) et les outils de couvertures pour l'allocation tactique. La réactivité aux mouvements de marché est donc immédiate. Cependant on peut constater que les marchés actions présentent actuellement des ratios en PER et en dividendes historiquement intéressants, surtout par rapport aux autres actifs. La remontée des taux obligataires ainsi que le dégonflement de la bulle immobilière pourrait favoriser des actions au rendement élevé. La faible valorisation des petites et moyennes capitalisations pourrait entraîner des OPA et, de ce fait, favoriser ce segment de marché.

Propos recueillis par F.R. - Juin 2011

Liens utiles :

Site web de la société de gestion : Financière Galilée

Prospectus du fonds : Atomys Pilote

 

 

Qui suis-je ? Contact Avertissement Parrainage Plan du site